Les animaux ?

Un animal est un être vivant qui agit primairement, principalement par instincts (instinct grégaire pour les loups par exemple, instinct de survie où celui de la reproduction est compris et la peur. Cela ne veut pas dire qu'il n'a pas d'intelligence, même très limitée, et que ce serait « une chose ». Je rajoute que pour moi primaire veut surtout dire que les animaux n'ont absolument pas conscience de la mort. Seul l'Homme en est conscient. Apparemment les bêtes ne savent pas ce que le terme "conscience" désigne. C'est la perception plus ou moins claire des phénomènes qui nous renseignent sur notre propre existence. Ou bien un sentiment qui fait qu'on a une approche morale sur ce qu'on fait. Qui n'a jamais vu à la télévision, une guenon trainant son petit mort puis fini par le laisser tomber quand l'odeur de décomposition devient trop forte? Ceci étant dit, les animaux méritent le plus grand des respects. Ne pas les maltraiter et les considéré comme des êtres vivants qui peuvent souffrir. Comme tels, ils ont le droit de mourir avec le minimum de souffrance. Les animaux ont totalement leur place sur cette Terre, c'est pour cela que la chasse, le piégeage et la pêche sont primordiales et la meilleure garantie pour la survie des espèces. Sinon l'Homme (pour se développer et protéger ses biens) aurait vite fait de prendre une allumette par exemple, de mettre le feu aux forêts et de laisser brûler la végétation en sauvegardant cependant les habitations humaines. L'Homme est capable véritablement d'exterminer TOUT ce qui s'y trouvent: aussi bien les mammifères, que les reptiles ou les oiseaux (nichées et oisillons), mais aussi les insectes ! C'est pourtant ce que certains semblent vouloir. Non? Et bien cela en a tout l'air... Les animaux ont pour moi trois droits, le reste c'est accessoire : être considérés comme des animaux, lorsqu'on les tue, mourir le plus rapidement possible et ne pas être maltraités.

Eux, les amis des animaux qui ne jugent que par sentimentalisme, se sont-ils déjà demandé si le toutou de salon de la mémère était content de porter son siiiii joli petit manteau fourré pour aller faire sa promenade en hiver? Ont-ils seulement pris conscience que les chiens ont des poils pour se protéger du froid? Je me demande vraiment comment les ancêtres des chiens ont fait pour survivre avant que l'Homme moderne ne les déguise? Ah oui, il est très important de les coiffer, de les laver dans la baignoire le samedi soir... C'est bien pour notre goût humain, mais qu'en est-il de l'animal? A-t-il seulement mal quand il pousse un petit cri ou déjà bien avant? J'oubliais les bisous... C'est très bien pour nous humains, mais le chien ne comprend pas le témoignage qu'on lui porte. Et même les caresses qu'on lui fait ! Il les interprète comme des léchouilles,  en clair comme si on le lavait. En effet, ce n'est pas dans sa nature puisqu'il n'a pas de doigts et encore moins de mains. L'anthropomorphisme cause bien des tords aux animaux… N'oublions pas que le langage des animaux est uniquement composé d'attitudes et de cris. Le meilleur exemple en est le loup: la hiérarchie est très importante chez cet animal grégaire. Il y a une louve et un loup dominant appelés "alpha" et les autres membres de la meute sont des subordonnées. Le premier qui mange est le loup alpha qui ne laisse alors aucun autre congénère approcher de la proie. Si cela se produit, le dominant grognera et montrera ses dents. Comme les loups sont très égoïstes quand il s'agit de la nourriture (instinct de survie) cela signifie: "ne touches pas, c'est à MOI !" Si l'autre s'approche de trop près, le dominant lui donnera un coup de dents. Cela peut paraître énorme pour nous, mais les loups ont une peau dure et un petit coup de dents ne leur fait rien.



05/12/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour